jueves, 20 de noviembre de 2008

Francisco Villa
Doroteo Arango Arámbula, plus connu sous le pseudonyme de Francisco Villa (Pancho est le diminutif mexicain de Francisco ) (5 juin 1878 à Río Grande, Durango - 20 juillet 1923 à Parral, Chihuahua), hors-la-loi devenu général au cours de la révolution mexicaine.[1]

Déçu de la politique de Venustiano Carranza, il s'est allié avec Emiliano Zapata en 1915 (Pacte de Xochimilco), a guerroyé jusqu'en 1920, quand, défait par Álvaro Obregón, il dut se retirer à Chihuahua. En échange de sa reddition le gouvernement révolutionnaire lui donna l'hacienda de Canutillo. Il y resta jusqu'à son assassinat par des tueurs au service d'Alvaro Obregon qui le craignait toujours. Villa et Zapata furent les deux seuls grands chefs révolutionnaires qui ne tournèrent jamais leur veste. Sa personnalité échappe à la description...
Il existe des milliers de photos et de nombreux films d'actualités d'époque où l'on voit le général Villa, son état-major et ses troupes (armée du Nord). Des combats ont été filmés où l'on voit les trains, les premiers avions en action. Plus tard de nombreux films ont été tournés la plupart très fantaisistes, avec les éternels clichés du bandit mexicain vu à travers l'œil de Hollywood, plus ou moins exacts du point de vue biographique.

No hay comentarios: